Test du gilet hydratation porte-flasques de trail Kalenji Décathlon

Quel était mon objectif en achetant ce sac ? trailer torse nu tout en évitant les irritations dues aux frottement du sac. J’ai déjà un sac Salomon mais au bout de 20km, sans tee-shirt, bonjour les plaies, rougeurs et saignement sans tee-shirt (mais avec tee-shirt, le produit est parfait). L’esthétique m’a également attiré et en magasin, le produit en main j’ai tout de suite foncé.

Concernant le choix de la taille, Décathlon nous propose deux tailles : XS/S et M/L. Les deux tailles disponibles j’essaye, l’une, puis l’autre puis l’une puis l’autre puis je n’en sais rien…. en fait il est difficile de s’imaginer comment sera positionner le sac avec du matériel dans les poches et les deux flasques à l’avant. J’ai du mal à choisir ma taille: avec mon 1m78 et 68kg, je suis habitué à m’habiller avec du S ou M, je pars sur la plus petite taille. Un petit guide des tailles au niveau de l’étiquette n’aurait pas été de trop pour guider et conseiller le consommateur, mais le choisir au feeling reste une solution.

Passons par une description du produit… pour les coureurs qui cherchent à s’alléger et les obsédés du poids, le gilet pèse 126 grammes entièrement vide, c’est particulièrement léger ! Côté aspect général, on est sur des couleurs oscillantes du gris vers le noir avec au dos, pour la poche principale, un tissu dans l’esprit treillis militaire / formes géométriques (toujours gris et noir). Le tout est agrémenté par des touches de rouge (au niveau des poches, aux crochets d’attache…) rendant le tout globalement esthétique. C’est personnel et bien sur discutable. Pour le moment Décathlon ne propose que cet aspect, peut être que des modèles plus « color » ou plus « girly » feront un jour leurs apparitions. Au niveau de la composition du tissu, le tissu principal est composé de 74% de polyester et 26% élasthanne, le tissu intérieur de 70% de polyamide et 30% d’élasthanne, le sac est donc naturellement composé de fibre synthétique avec des caractéristiques élastiques. A noter que sur l’étiquette,  on nous indique la composition des flasques, mais pas la peine de s’enflammer: elles ne sont pas fournies avec. A noter aussi que de petites bandes réfléchissantes ont été apposées à l’avant et à l’arrière du sac, pratique pour les traileurs noctambules! Globalement, malgré son poids plume, à la prise en main, on a l’impression d’avoir un produit de bonne qualité. La qualité des coutures ou la résistance du tissu ne pourront être que testées dans le temps après plusieurs sorties en conditions trail. Mon test sera complété à fur et à mesure.

Concernant les poches, malgré sont aspect minimaliste, le sac en est doté d’un nombre assez important:

Au niveau des bretelles, à l’avant une poche à droite et une autre à gauche pour y mettre les flasques. Relativement longues, elles sont conçues pour porter des flasques de 400ml à  500ml. Pour ma part, j’utilise la SoftFlask 500ml Salomon / Hydrapak que j’ai reçu en cadeau au Grand Trail de la Vallée de Lac (résumé de course ici) et bonne nouvelle, elle rentre à l’intérieur, inutile de tout racheter. Décathlon, ne commercialise pas à ce jour (sauf erreur de ma part…?) des flasques compatibles avec son sac. Chargé au maximum, le gilet vous permettra de transporter un litre d’eau, soit légèrement plus qu’un porte-bidon à la ceinture mais moins qu’une poche d’eau dorsale (généralement d’une capacité autour de 1.5l)

Sur les cotés, deux poches de petites capacités pour y mettre les petits objets nécessitants d’être à portée de main. Ici, jy mettrai mon téléphone, et des réserves alimentaires comme des barres. A noter qu’elles sont dotées d’une petite languette pour facilité l’ouverture mais que un élastique un peu plus tendu serait un peu plus rassurant quand à la perte d’objet durant la course. Je suis un peu parano la dessus alors je me rajouterai un élastique fait maison pour sécuriser mes poches contre les chutes d’objets. A noter quand même qu’à l’utilisation l’élastique se tend, ce qui sécurise finalement correctement le contenu de la poche.

Enfin à l’arrière, deux grandes poches superposées pour y mettre un vêtement ou un coupe-vent parfois obligatoire sur certaines courses. La première poche n’est pas dotée d’un système de fermeture mais un coupe-vent rentre et est maintenu de manière stable à l’intérieur même durant la course. La seconde poche, accessible par le haut du sac, est elle « fermable » par des scratchs et on peut également aisément y mettre un vêtement type coupe-vent. J’ai fait le test avec ma veste Salomon Bonatti, et elle rentre très bien !

Au niveau de la fermeture du sac, deux lanières sont d’office montées sur le sac, une troisième est fournie avec, à mettre ou non. A noter que pour concurrencer les sacs hauts de gammes et avoir un produit fini, un petit sifflet est également fourni avec, le sifflet faisant souvent parti de l’équipement obligatoire à avoir en trail.

A l’utilisation, le sac est très agréable à porter. Il se répartit bien sur la partie supérieure du dos et le maintien est bon. Attention cependant, je pense qu’il est conseillé de l’utiliser avec deux gourdes, afin d’équilibrer le poids sur les deux bretelles durant l’effort. Sur ce point chacun se fera son avis. A noter aussi, à la différence des sacs à poche à eau dorsal, la « tétine » des gourdes est beaucoup plus basse, donc il faut bien baisser la tête pour l’atteindre ou alors carrément sortir la gourde de la poche. Autre petit inconvénient, quand les flasques sont entamées, elles perdent de leur volume et ont tendance à glisser au fond de la poche; mais ce n’est pour moi pas un problème lié au sac mais de flasques pas adaptées à ce sac (car trop souples..).Concernant mon utilisation sans tee-shirt, ce n’est pas concluant car sur un test de 12km, j’avais également des rougeurs et une petite plaie au niveau du thorax: je l’utiliserai donc avec un tee-shirt dessous.

Enfin, pour finir, comment ne pas évoquer son tarif…  sur ce point Kalenji a frappé fort puisqu’il propose son gilet pour la petite somme de 24.99€. On est bien loin des prix des marques de trail qui proposent généralement ce genre de produit à des prix allant de 70€ à 130€!

A ce prix, comme sur les sentiers, foncez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s